Jusqu'au 30 septembre 2018, le dépôt d'une offre à un appel d'offres, pouvait se faire sous format papier, par courrier postal ou par dépôt de pli, directement au service des marchés ayant publié l'appel d'offres.

Depuis le 1er octobre 2018, cette possibilité a laissé place à la dématérialisation de la passation des marchés publics.

La dématérialisation est la possibilité de conclure des marchés par voie électronique par l’emploi d’une plateforme en ligne appelée "profil acheteur".

A compter de cette date, tous les acheteurs publics ont dû s'équiper d’un profil d’acheteur et publier sur cette plateforme, tous les documents de la consultation pour les marchés publics et procéder à leur publication sur leur plateforme.

La réponse électronique pour les entreprises candidates est donc devenue obligatoire depuis le 1er octobre 2018.

La dématérialisation s'est accompagnée de nouveautés tels que le DUME électronique (Document Unique de Marché Européen), la facturation électronique via le portail « Chorus Pro » pour les entreprises qui permet de déposer, recevoir, transmettre les factures électroniques et les suivre, mais surtout de la signature électronique.

La signature électronique est le procédé technique par lequel l'entreprise appose son accord à valeur juridique sur un document électronique.

Pour apposer votre signature électronique si elle est exigée dans le Réglement de la Consultation (RC), il faut disposer d'un certificat de signature électronique.